Accueil

Dégooglisons Tahiti

À l’image de l’initiative de Framasoft, Dégooglisons Internet, on prendrait quelques serveurs hébergés localement chez Vini/Mana ou TNT et on y mettrait des alternatives libres aux logiciels les plus utilisés:

Le Saint Graal est évidemment le réseau social. Techniquement, ce sont des SaaS très simples, mais leurs points d’inflexion nécessitent un grand nombre d’utilisateurs. C’est donc le problème du “je-l’utiliserai-quand-il-y-aura-du-monde”…

Un autre public que l’on peut viser pour déployer ces offres seraient les professionnels, en particulier ceux de l’IT, qui sont plus réticents au changement mais qui peuvent être plus facilement convaincus si les arguments (techniques, économiques …) sont effectivement bons. On mettrait alors en place des outils de type:

Pour finir, on baserait le modèle d’entreprise sur du freemium puis on confierait l’exploitation aux Technicoms. Ils pourront alors s’amuser à déployer de nouvelles instances via Docker et/ou à coder des interfaces de gestions des ressources achetés.

On saupoudre le tout de Payzen by OSB et on est en plein 2.0. Yapluka :)