Accueil

Mes yeux saignent

Je ne sais pas pourquoi, mais l’orthographe et la grammaire sont devenus les mal-aimées de ce XXIeme siècle. Oui, Oui, OUI ! Ceci est un post de grammar nazi. Il y a plusieurs années que je m’étais résigné à ne plus corriger les énormités publiées sur les réseaux sociaux.

Mais depuis quelques temps, c’est la presse écrite locale, papier ou internet, qui dérive, qui me fait passer pour une sainte madonne à force de me faire saigner des yeux.

Bien sûr que le pourquoi est évident: on rabote les coûts. On diminue (voire supprime) le nombre de relectures. On doit publier asap. Une personne fait le boulot de quatre.

J’aime pas me plaindre juste pour me plaindre, mais là j’avoue ne pas avoir de solution possible à cette situation. Alors au moins que je me lance à tenter de faire comprendre l’intérêt d’une utilisation correcte de la langue.

Il s’agit de compréhension. De putain de bordel de merde de compréhension ! Moi aussi ça me casse les couilles les COD, les COI et toutes ces conneries. Mais comprendre ce qu’on dit, comprendre comment le dire, ça aide à comprendre tout court.

Nos langues définissent notre façon de, je n’ose penser dire «notre capacité à», réfléchir. Alors déjà qu’on est limité par le langage, si on plus on l’utilise mal, bonjour les dégâts.

Je ne suis pas ni prétentieux ni hautain dans ces propos: des fautes, j’en fais à chaque phrase. Mais je me relis, j’utilise un logiciel de correction (celui intégré à OSX à vrai dire) et puis voilà.

Alors siteuplé kopin, quaupihne, phé hatenssion ah quand ment ke tu es cri, ssa te rend rat plu intélijean. Merssi.